les clans Goësy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les clans Goësy

Message par Aayla le Sam 24 Oct - 0:12

Les premiers signes de la civilisation Goësy se manifestent sur les haut-plateaux du nord-nord-est de l'actuel Empire Oortesy. Peuple affilié au vent, les Goësy vivaient sur ces sommets érodés et y construisaient de petites batisses très simples. Peuples pacifique, ils ne connaissent aucunes menaces autre que les tempêtes qui longent parfois les côtes du nord. Regroupés en diverses tribus réparties sur les plateaux, ils sont unifiés par un conseil, régis par chaque doyen de tribu.
Grace à leur affinitée au vent, ils exploitent efficacement les courants passant sur les plateaux, ils tirent leur énergie de moulins à vents et de barages à venteaux. Leur technique leur permet également de concevoir des cerf-volant et des nacelles, rendant l'accès possible l'accès au ciel. Cette maitrise du vent a aussi fait naitre une école de moines, s'entrainant à la maitrise de l'élément, dans un contexte guerrier. Ces moines maitrisent ainsi les flux aériens, sont capables de léviter ou de trancher des objets à distance, ou encore souffler un adversaire.
Maitres incontestés des plateaux, ces derniers deviennent cependant, au fil du temps, trop exigues pour y vivre confortablement. Les quelques tentatives de constructions à flanc de montagnes se résultent généralement par un échec, et la décision de partir à la découverte des vallées s'étendant aux pieds de leurs montagnes, cachées sous la brume. Mais si cette entreprise n'est débutée qu'en dernier recours, c'est car les précédentes expéditions n'ont jamais rien donné d'autre que la mort des explorateurs. Ces vallées ont toujours été peuplées grandes créatures reptiliennes et de golems. Particulièrement belliqueux, ceux si ont toujours repoussés les intrus de leurs territoires, empechant ainsi l'expention Goësy. Même les tentatives aériennes pour atteindre des lieux plus éloignés se sont sans doute mal terminés, car aucune nouvelle n'a jamais été entendu.
Malgré les participations de moines Goësy dans ces expéditions, leurs pouvoirs n'etaient pas suffisement puissant pour passer les carapaces d'écailles ou soulever les gravat des golems.
La décision de démarrer une vaste opération de conquète est donc lancée, et plusieurs centaines d'hommes sont donc partis affronter les dangers des landes. L'opération dure plusieurs mois et connait un succès mitigé. D'une part, les efforts combinés des nombreux moines et des aventuriers permet d'établir quelques avant postes et villages fortifiés qui tinrent bons. Mais d'une autre part, les pertes pour atteindre ce résultat sont accablantes. plus des deux tiers des hommes disposés meurent, et les explorateurs restant s'organisent pour défendre les places anéxées, stopant donc l'avancée.
Mais malgré ces lourdes pertes, les villages commencent à naitre dans la lande, prenant au fil des ans de plus en plus d'ampleur et s'étandant doucement dans l'espace conquis des Goësy. Cependant, même si les aventuriers réussissent chaque année à augmenter le territoire, ce gain est toujours moindre face à l'expention des villages. Aussi, la situation se retrouve bientôt à son point de départ. Car là ou les premières génération d'aventuriers faisaient face à des créatures isolées, l'interieur des plaines en compte des troupeaux entiers. Les Goësy vivent donc pendant plusieurs années dans cette situation instable, sans trouver de moyen viable de régler le problème. Divers idées, comme traverser la mer de l'est pour chercher de nouvelles terres, de créer des cités souterrains, ou encore de recommencer la construction de maison à flanc de montagnes, se virent donc proposées au conseil.
Mais un événement inattendu se produisit alors.
Un meteor, sortit de nulle part, arriva dans l'atmosphère juste au dessus de la lande, et s'écrasa au sud-est du pays. Sa taille, bien qu'insuffisante pour créer un cataclysme, réussit cependant à créer un gigantesque cratère et à souffler tout ce qui se trouvait allentours, dans un rayon suffisement grand pour atteindre les pieds des plateaux. Les créatures et les Goësy qui se trouvaient alors dans les plaines furent balayés dans le souffle.
Apres de nombreux jours ou un immense nuage de poussière recouvrit le pays, celui ci fût soufflé par la nature et les Goësy en quète de réponses.
Les seuls survivants de l'impact furent les habitants des plateaux, ainsi que les villageois les plus proches des plateaux. les autres villages, trop fragiles, s'étaient éffondrés lors du souffle. Mais ce que le souffle avait détruit, cela se constatait également chez les créatures concurentes. Le conseil établit donc que le temps n'etait aps au deuil, mais à la conquète éclair.

Aayla
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 03/07/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://lcdlpd.jdrforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum